Communiqué du Comité de Gouvernance de la Cité de l’IA sur la pénurie de « data engineers »

Communiqué du Comité de Gouvernance de la Cité de l’IA sur la pénurie de « data engineers »

MARCQ-EN-BAROEUL, LE 20 OCTOBRE 2022

Communiqué du Comité de Gouvernance de la Cité de l’IA sur la pénurie de « data engineers »

Nous, membres du comité de gouvernance de la Cité de l’Intelligence Artificielle des Hauts-de-France, universitaires, entrepreneurs, ou responsables du numérique dans de grands groupes de notre région, alertons

Sur le manque cruel de data engineers compétents sur le marché du travail.
La révolution numérique et digitale que nous sommes en train de vivre bouleverse notre quotidien, l’économie, l’industrie et la recherche. Pour rester compétitifs et innovants, les acteurs économiques et industriels développent des programmes de transformation digitale ambitieux.
Pour répondre à ces enjeux, nous concevons et déployons des produits numériques s’appuyant sur les données et l’intelligence artificielle. Pour assurer la conception de ces solutions, nous devons constituer des équipes de professionnels de la donnée. Ces métiers sont un socle d’avenir pour le tissu économique régional, national et européen.

Nous alertons aujourd’hui sur l’importance vitale pour nos entreprises de pouvoir s’appuyer sur les compétences des datas engineers, métier compagnon de celui de data scientist.

Ces data engineers sont des professionnels incontournables du digital et de l’intelligence artificielle : Ils intègrent, consolident, préparent et structurent les données. Ils organisent les flux et rendent les données accessibles afin que d’autres les valorisent. Ils sont également indispensables lors de l’industrialisation des produits digitaux. Sans eux, rien ne peut se faire.

Nous constatons aujourd’hui un manque abyssal de profils compétents sur le marché du travail. Nous n’arrivons pas à recruter et cela se traduit par de grandes difficultés à rester compétitifs sur la donnée et l’intelligence artificielle. C’est un enjeu de souveraineté essentiel pour nos entreprises et nos organisations.

Nous tirons la sonnette d’alarme d’autant plus fort qu’il n’y a pratiquement pas de formations initiales ou continues qui soient susceptibles de former suffisamment de data engineers pour combler nos besoins immédiats et encore moins pour ceux — grandissants — de demain.
Les travaux menés au sein de la Cité de l’IA ont permis de constater qu’un nombre important de formations initiales et continues préparent aux métiers de data scientist/analyst.

Elles sont en effet trois fois plus nombreuses que les certifications préparant au métier de data engineer.
Or, les data engineers représentent une population d’environ 350 personnes au niveau des Hauts-de-France (source LinkedIn – Octobre 2022), et avec un délai moyen de 6 mois pour identifier ce type de profil, nous estimons qu’il faudrait former, au minimum, autant de data engineers que de data scientists pour couvrir les besoins des entreprises de notre territoire.
Le métier de data engineer est un métier d’avenir, un métier passionnant au coeur des technologies actuelles et continuellement innovantes. C’est également un métier qui permet de travailler au coeur des équipes digitales et vers lequel de nombreux professionnels comme les administrateurs de base de données pourraient évoluer par le biais de la formation continue. Un renforcement des cursus initiaux spécialisés aboutissant à un niveau Master ou équivalent permettrait également de renforcer le vivier des data engineers de demain.
Nous, entreprises, membres du comité de gouvernance de la Cité de l’IA, nous engageons à nous mobiliser pour accompagner :
les dirigeants sur l’évolution des compétences data de leurs collaborateurs actuels et futurs
les écoles/organismes de formation sur l’adéquation entre l’offre et la demande de formation.

Pour les membres du comité de gouvernance de la Cité de l’IA :
Son chef de file : Manuel DAVY – VEKIA
Ses membres : Vincent BEHAGUE – ADIX, Elisabeth ZEHNDER – ADEO, Samir AMELLAL -AUCHAN RETAIL – Franck VERNIER – AUCHAN RETAIL, Yann KERVAREC – EURATECHNOLOGIES, Viviane GELLES – JURISEXPERT, Mathieu CLEMENT-ZIZA – LESAFFRE, Théo PLANTIER – OVERSOC, Alain GISSELBRECHT – Les PLACES TERTIAIRES, Guillaume MOLMY – PWC, Pierre Louis BESCOND – ROQUETTE, Fabrice LEFEBVRE – SATT NORD, Benoit HEMELSDAEL – VILOGIA
Ce communiqué est transmis aux trois Ministres suivants :
Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche
Ministre déléguée de l’Enseignement et de la Formation professionnels
Ministre délégué chargé de la Transition numérique et des Télécommunications

A propos de la Cité de l’IA :
La Cité de l’IA, créée en 2019 par le Medef Lille Métropole, est un lieu d’échanges et de mise en commun de synergies dont l’objet est de réunir et fédérer l’écosystème régional sur l’IA pour faciliter les coopérations, les initiatives et proposer une réflexion prospective. Elle est un lieu de convergence entre les entreprises, les institutions et le monde académique et de la recherche. Elle propose une offre de services aux entreprises et à leurs collaborateurs afin de les aider dans l’évolution de leurs compétences et dans leur compétitivité.

La Cité de l’IA vise ainsi :
• L’amélioration de la compétitivité des entreprises
• La sensibilisation des entreprises au travers de l’acculturation des organes de Direction et de décision ;
• L’accompagnement des collaborateurs sur le maintien ou l’évolution de leurs compétences ;
• Une dynamique territoriale via le développement des échanges et des partenariats.
Elle fait désormais partie des acteurs du numérique reconnus dans les Hauts-de- France avec plusieurs de ses membres primés dans le classement « HDF 100 » de la French Tech qui récompense les personnalités qui font bouger la Tech et l’innovation sur le territoire. www.iahdf.org

Contacts :

Manuel Davy, chef de file : mdavy@vekia.fr
Hélène Vanwaes, responsable de la Cité de l’IA hvanwaes@citeonline.org – 06 63 79 96 82